La création de Tandana


Les graines pour la fondation Tandana furent plantées en 1998, quand la présidente-fondatrice Anna Taft passa quatre mois dans la communauté rurale de Panecillo en Équateur, enseignant l’anglais aux élèves de l’école élémentaire locale et créant ainsi des relations avec de nombreuses personnes de là-bas. Reconnaissante pour toutes ces amitiés qui lui furent offertes, elle se résolut, de son côté, à garder contact avec toutes ses relations.

 

Plus tard, elle trouva des occasions de soutenir ses amis dans la poursuite de leurs objectifs. En tant que professeure pour la « Traveling School », elle ammena avec elle ses étudiants des États-Unis à Aqualongo pour aider à l’installation de conduites et canalisations d’eau et participer à la vie en communauté. Elle vit également l’opportunité de donner à ses étudiants, comme à ceux à qui elle enseigna à Panecillo, la chance de poursuivre leur éducation au-delà du niveau élémentaire en levant des fonds aux Etats-Unis. Rendue humble par l’amour qu’elle a reçu de la part de ses amis de la communauté, elle souhaitat leur venir en aide dans la poursuite de leurs objectifs.

 

Cette vidéo de dix minutes filmée par un stagiaire de Tandana donne à voir un très bel aperçu de l’inspiration d’Anna pour créer Tandana en Equateur :

Tandana fut fondée en 2004, et en 2006 la fondation reçut ses statuts d’organisme non-lucratif et sponsorisa son premier projet officiel en Équateur. Les étudiant de la « Traveling School » apportèrent leur aide pour peindre le centre communautaire de la communauté d’Agualondo.

 

Également en 2006, Anna passa quatre mois au Mali, se plongeant dans une culture totalement différente et travaillant avec les villageois sur des projets communautaires. Tandana soutint son premier projet communautaire au Mali en 2007 : créer un jardin éducatif dans le village de Kori-Maounde. En 2008 Tandana porta assistance à la restauration d’un puits dans le village de Kansongho. Ce projet fut important car il solidifia les relations de Tandana avec les résidents de Kansongho, qui, désormais, sert à Tandana de centre d’opérations au Mali. 



Étendre ses relations


Depuis l’appui apporté à ces projets initiaux en Équateur et au Mali, Tandana a étendu peu à peu ses relations avec les communautés voisines dans les deux pays, avec des résidents qui ont observé de prime abord les avantages d'un tel partenariat. Tandana travaille maintenant dans la majorité des communautés de la paroisse de Quichinche, en Équateur. Au Mali, Tandana s'est associée à de nombreuses communautés dans les cantons de Wadouba, Ondogou et Segue-Ire.

 

Les programmes de volontariat Tandana se sont également accrus depuis les débuts de la Fondation. Chaque année, Tandana accueille environ une quinzaine de groupes de volontaires, pourvoyant ainsi à plus de 200 participants la possibilité de prendre part à des expériences uniques d’apprentissage. Anna et l’équipe Tandana ont appris de chaque expérience et ont trouvé des moyens durables de s’améliorer et de s’étendre.


Passer des projets aux initiatives


Les premières collaborations communautaires de Tandana tendaient à se focaliser sur la construction. Des projets de construction représentaient des objectifs communautaires concrets, facilement identifiables et lorsque terminés, ils étaient des signes tangibles de succès de la communauté. De plus, les projets d’infrastructure représentant un travail et une main d’oeuvre considérables, les groupes de volontaires que Tandana apportaient à ces communautés leur donnaient l’occasion de travailler côte à côte avec leurs homologues locaux et de tirer des leçons et enseignements de leurs expériences. Tandana soutient toujours des projets d’améliorations des infrastructures – les besoins sont toujours présents – mais nos relations ayant grandies et mûries au fur et à mesure des années, Tandana a également développé des capacités à soutenir la réalisation d’objectifs communautaires plus complexes. Aujourd'hui, les initiatives communautaires se déploient sur plusieurs grands domaines outre celui des infrastructures : nos initiatives relèvent également de catégories d’actions telles que la sécurité alimentaire, les ressources en eau, l'éducation, la protection et de la conservation de l'environnement, la santé et la création de revenus.



L’aide aux étudiants


Le programme de bourse de Tandana débuta en 2007 dans les communautés de la paroisse de Quinchinche dans le but d’aider les étudiants à poursuivre leurs études secondaires et améliorer leur qualité de vie.

Au tout début, Vicente Pazmiño (l’acutel responsable de la logistique) visitait des écoles et discutait avec leurs directeurs qui identifiaient les étudiants doués mais étant limités financièrement. S’ils remplissaient tous les critères, alors Don Vincente s’assurait que les étudiants recoivent l’uniforme, le matériel nécessaire et les fonds pour les moyens de transports dont ils avaient besoin ; il s’assurait également qu’ils prennent soin de leurs affaires scolaires et qu’ils continuent à améliorer leurs notes et résultats scolaires. Répondant au besoin des étudiants d’obtenir un soutien scolaire additionnel dans certaines matières comme les maths ou l’anglais, Tandana proposa rapidement des cours lors des vacances d’été, enseignés par les volontaires afin de donner une impulsion supplémentaire aux étudiants boursiers et aux autres étudiants intéressés.

 

En 2011, le programme de bourse Tandana s’étendit aux étudiants de l’université. Ces étudiants ont pour vision de « se professionnaliser et d’aider leur famille ». En échange du soutien de Tandana, les lauréats des bourses universitaires remplissent un nombre d’heures défini de services communautaires, mettant leur savoir et expérience à contribution, au profit de leur communauté.


Faire grandir une organisation

 

Afin de suppléer aux besoins croissants de soutenir nos relations, initiatives et programmes, Tandana, elle-même a dû grandir en tant qu’organisation. En 2004 le conseil d’administration de Tandana se composait de trois membres. Aujourd’hui le conseil d’administration est de douze membres, avec des comités actifs incluant le développement, les ressources humaines et les finances (trésorerie). En plus de son conseil d'administration, Tandana reçoit des rapports et retours de son conseil consultatif, composé de trois comités, qui donnent des orientations sur les programmes, la direction médicale et la gestion des risques. Trois à quatre volontaires de Tandana et d'anciens membres du personnel siègent dans chaque comité.

 

L’équipe s’aggrandit elle aussi. Le personnel administratif et de la gestion des programmes couvre aujourd’hui le monde entier, dont certains aux États-Unis, en Haïti et, bien sûr, en Équateur et au Mali. Les postes à temps plein comprennent désormais un directeur des opérations basé aux États-Unis et un responsable de programme en Équateur ainsi qu'un superviseur local au Mali, qui aident à gérer la myriade de détails organisationnels et dirigent le personnel local à temps partiel, lui-aussi en expansion,  qui est vital à la qualité professionnelle du travail de Tandana.

 

Enfin, Tandana valorise son vif programme de stages et de bourses en Équateur, au travers duquel des bénévoles, sur du long terme, vivent dans les communautés et contribuent de manière significative à l'éducation, à la santé publique, à l'environnement, aux technologies de l'information et de la communication ou à la supervision des programmes de volontaires. Ce programme est une autre façon pour Tandana de démontrer son engagement à former des relations interculturelles solides et durables et à promouvoir le respect des personnes d'origines diverses.